l'epopee d' illusion production
iplogo
epopee illusion production déficit des années antérieurs les maracayaces les extraits sonores les news les artistes
page precedente12345678  page suivante
1977
La formation tripartite trouve refuge dans un théâtre expérimental et continue à jouer. Les textes sont à ce moment là très influencés par la vague punk : " je vous hais, je vous hais, je vous hais ". Mais le pianiste décide d'abandonner le groupe car selon lui la musique devient inutile. Au même moment JLA rencontre Jean-Philippe FEE qui poursuit lui aussi aux Beaux Arts ses études dans une classe précédente. JPF a lui acheté une guitare noire et mène jusqu'alors en solitaire une démarche parallèle. Il est bien connu que les semblables s'attirent et JPF rejoint JLA et Serge L. dans le débarras d'une MJC afin de constituer la nouvelle formation. Cette fois le nom " Déficit des années antérieures " est officiellement adopté à l'unanimité. Les trois compères sont peintres de formation et leur musique prend une coloration radicalement plastique- bolchevik, le son est free- terrific. Sylvie Martineau arrive cette année là aux Beaux Arts et le concierge est viré.